Le pouvoir d'achat : Doubler la mise pour les combustibles fossiles ?

Le pouvoir d'achat : Doubler la mise pour les combustibles fossiles ?

20 juil. 2022
Nous gaspillons de l'argent pour préserver le statu quo des combustibles fossiles au lieu d'investir dans un avenir durable.
Volt France - Tribune - Pouvoir d'achat

> Le gouvernement envisage de geler les prix de l'électricité et du gaz pour maintenir le pouvoir d'achat.

> Nous gaspillons de l'argent pour préserver le statu quo des combustibles fossiles au lieu d'investir dans un avenir durable.

> Volt propose la gratuité des transports publics, le droit de travailler à domicile et une prime à la réduction de la consommation d'énergie.

Volt France - Livre blanc - L'élan européen - Sven Franck

Sven Franck

co-président Volt France

L'assemblée nationale débat sur le projet deloi pour le pouvoir d'achat, à la recherche d'un compromis qui puisse obtenir une majorité afin d'alléger la pression de l'inflation. Pourquoi 1100 amendements ont été soumis, avec plus que la moitié jugés recevables, au lieu d'essayer de travailler ensemble pour trouver un compromis ? Volt remet en question la discussion sur des propositions spécifiques, notamment en ce qui concerne la stabilisation des prix de l'énergie et d'essence contre des objectifs principaux de nos sociétés : la transition vers les énergies renouvelables et la réduction de notre consommation d'énergie. 

Moins de kilomètres sur la route

L'Allemagne a lancé une initiative qui propose l'utilisation gratuite de tous les transports publics et des trains régionaux pour 9€ par mois. Résultat : 21 millions de billets ont été vendus dès le premier mois, contribuant même à une réduction de l'inflation d'un mois sur l'autre, les citoyens se tournant vers les transports publics au lieu d'utiliser leur voiture. La discussion est en cours pour savoir comment pérenniser ou faire évoluer cette offre et inciter les usagers à se diriger systématiquement vers les transports publics. Volt France propose de poursuivre une stratégie similaire. Les TER sont déjà fortement subventionnés (70 % financés par la main publique). Nous proposons donc d'introduire également une offre similaire pour les trains régionaux, comme tous les transports publics, par exemple en prenant en charge les 50% restants de la prise en charge obligatoire des frais de transports publics. Pour les personnes qui dépendent de leur voiture pour se rendre au travail, une compensation pour les kilomètres parcourus entre le domicile et le lieu de travail pourrait également être mise en place. Cela permettrait de recueillir des informations sur les trajets et les itinéraires parcourus et d'évaluer la faisabilité de solutions alternatives de transport public. Enfin, un droit général de travailler à domicile réduirait également le besoin de déplacement en voiture et même des surfaces de bureaux. Mais au lieu d'investir dans un avenir durable pendant que nos forêts brûlent, l’assemblée nationale parle de subventionner les prix des combustibles fossiles, donc d'aggraver et d'administrer la 6e extinction, plutôt que d'essayer d'en atténuer ses effets.

L'hiver arrive

Alors que la guerre en Ukraine dure, nos gouvernements se rendent compte, à grande-peine, que l'approvisionnement en gaz sera utilisé pour semer la division entre les pays européens. Nous avons déjà perdu des mois à nous préparer alors que notre gouvernement se félicite de maintenir l'inflation à 5%, pendant que les prix de l'énergie doublent ou triplent dans d'autres pays. Mais comme pour le prix du gaz, nous gaspillons de l'argent pour préserver le statu quo au lieu d'investir dans l'avenir. Selon le rapport "Brown to Green", l'isolation des bâtiments est l'un de nos talons d'Achille et notre gouvernement ne fait pas le nécessaire pour accélérer le rythme de rénovation du parc immobilier existant, ni pour inciter les ménages à réduire leur consommation d'énergie. Notre gouvernement vise à rénover 700 000 logements par ans cours des cinq ans. Si nous continuons à ce rythme, il nous faudra 50 ans pour rénover notre parc immobilier. Volt France propose d'augmenter significativement le financement de Ma Prime Renov pour les ménages les plus modestes ainsi que nos capacités de rénovation pour développer ce futur marché économique. Comme mesure immédiate pour augmenter le pouvoir d'achat, nous proposons d'introduire une prime pour la réduction de la consommation d'énergie, qui rémunérera les ménages pour leur économie d'électricité en kilowattheures avec une prime équivalente au prix actuel de l'électricité. Cela signifie qu'un ménage réduisant sa consommation mensuelle d'énergie de 100 kwh (et économisant 17,40€ au prix actuel) recevrait 17,40€ supplémentaires comme prime d'économie d'électricité.

Nous ne changerons pas nos habitudes en maintenant artificiellement les prix gelés et nous n'aurons pas les moyens financiers de lutter contre le changement climatique si nous dépensons nos ressources pour subventionner les combustibles fossiles

Nos mesures - subventionner les transports publics et œuvrer à la réduction des kilomètres parcourus entre le domicile et le travail ainsi qu'une prime pour l'énergie économisée - soutiendront le pouvoir d'achat en récompensant une réduction de l'utilisation des combustibles fossiles et de l'énergie en général. Ces mesures devraient être compensées par l'introduction d'une taxe sur les bénéfices exceptionnels pour les fournisseurs d'énergie qui génèrent des bénéfices excessifs dans la situation actuelle au détriment des consommateurs.

Sources

  • (en) Wikipédia - Transport express régional (TER) (lien)
  • (de) Verband Deutscher Verkehrsunternehmen - 21 millions de billets à 9 euros vendus, juin 2022, (lien)
  • (de) Statistisches Bundesamt - Légère baisse du taux d'inflation à +7,6% en juin 2022,  juin 2022, (lien)
  • (de) Statistisches Bundesamt - 42% d'augmentation de l'utilisation des transports publics grâce au ticket à 9€, juillet 2022, (lien)
  • (en) Brown to Green report 2021 - France (lien)
  • BFM - Emmanuel Macron vise 700.000 logements rénovés par an avec MaPrimeRenov en cas de réélection, par Ludovic Marin, mars 2022 (lien)
  • Insee - 37,2 millions de logements en France au 1er janvier 2021, par Camille Freppel, novembre 2021 (lien)
  • MaPrimeRénov’ (lien)

À propos de Volt

En tant que premier véritable parti paneuropéen, Volt s'engage à réformer l'Union européenne et à répondre aux défis de nos jours de manière coordonnée au niveau européen. La vision de Volt : une Europe progressiste avec une société inclusive, une économie qui protège le climat, un système éducatif adaptable et une numérisation autodéterminée.

Volt est convaincu que seule une participation démocratique de tous les citoyens et toutes les citoyennes européens nous préparera à un avenir durable, économiquement fort et socialement juste. Voilà pourquoi Volt agit à tous les niveaux - du local à l'européen, en tant que mouvement et parti. Le mouvement donne à toutes et à tous une voix et la possibilité de s'engager politiquement à partir de la société. Aujourd'hui, Volt est présent dans toute l'Europe : des milliers de personnes de tous âges et de toutes professions s'engagent dans 30 pays européens avec des équipes dans des centaines de villes.

Contact

Sven Franck - Co-président de Volt France
Mail : sven.franck@volteuropa.org 

Eric Galera - Responsable des relations presse
Mail : eric.galera@volteuropa.org 

Plus d'informations sur notre Site web | Facebook | Twitter | Instagram

Photo par Claude Nai sur Unsplash