Diriger ou jouer le jeu ? Les projets de Macron pour la PFUE

Diriger ou jouer le jeu ? Les projets de Macron pour la PFUE

19 janv. 2022
Le président Macron a annoncé de grandes réformes structurelles de l'UE pour la PFUE qui, vu la brièveté de la mandature, devraient rester symboliques
Volt France - Parlement Européen

Diriger ou jouer le jeu ?  Les projets de Macron pour la PFUE

> Du haut vers le bas : Macron propose de grandes réformes de l'Union européenne
> Du bas vers le haut : Volt Europa propose 27 concessions nationales pour un grand saut de l'Union européenne

Paris, le 18 janvier 2022. Depuis le 1er janvier, la France préside le Conseil de l'Union Européen pour six mois. Le président Macron a annoncé de grandes réformes structurelles de l'UE qui, vu la brièveté de la mandature, devraient rester symboliques. Volt Europa salue certes l'enthousiasme pour un ministère européen des finances ou un budget de la zone euro, mais critique l'approche de la France. Au lieu de commencer par les traités de l'UE, Volt suggère que les différents Etats membres balayent devant leur porte et intensifient leurs efforts nationaux pour faire avancer l'Europe.

Damian Boeselager, député Volt au Parlement européen, commente : "Macron devrait comprendre son rôle de chef d'orchestre de l'Europe. La France seule ne peut pas jouer à la place de l'ensemble de l'orchestre européen".

Volt Europa, en revanche, renverse la vapeur ! Sous la direction de Volt France, chacun des 27 sections européens de Volt a rassemblé dans un livre blanc des revendications adressées à leurs gouvernements nationaux. Elles vont du droit de vote pour les citoyens non européens (Italie) à l'abandon du charbon (République tchèque) en passant par l'abandon du ministère national des affaires étrangères au profit d'un ministre européen des affaires étrangères (Allemagne). De cette manière, chacun des États membres contribue à consolider les fondements de l'UE.

Sven Franck, coprésident de Volt France : "Nous proposons ce projet au président Macron comme un élan européen pour lancer des discussions avec les Etats membres et pour déclencher le sentiment de cohésion européenne. Nous avons besoin que la France soit le moteur d'un projet européen commun et ambitieux, plutôt que d'utiliser l'Europe comme un seul instrument de la campagne présidentielle. Nos défis communs sont trop importants pour cela.”

Livre Blanc - L’élan européen

https://assets.volteuropa.org/2022-01/Volt-France-L-Elan-Europeen-v2.pdf

Contact presse

Eric Galéra - Responsable Relations Médias et Presse, Volt France
Mail : eric.galera@volteuropa.org

Charlotte Barsky - Co-Responsable Communication Volt France 
Mail : charlotte.barsky@volteuropa.org 

À propos de Volt

En tant que premier véritable parti paneuropéen, Volt s'engage à réformer l'Union européenne de manière à ce que les défis mondiaux puissent être résolus de manière paneuropéenne. Une république européenne fédérale et opérationnelle doit constituer la base. La vision de Volt : une Europe progressiste avec une société inclusive, une économie qui protège le climat, un système éducatif adaptable et une numérisation autodéterminée.

Volt est convaincu que seule une participation démocratique de tous les citoyens européens permettra à l'Europe de se préparer à un avenir durable, économiquement fort et socialement juste. C'est pourquoi Volt agit à tous les niveaux - du local à l'européen, en tant que mouvement et parti. Le mouvement donne à tous les citoyens européens une voix et la possibilité de s'engager politiquement à partir de la société. Aujourd'hui, Volt est présent dans toute l'Europe : Des milliers de personnes de tous âges et de toutes professions s'engagent dans 30 pays européens avec des équipes dans des centaines de villes.

Plus d'informations

Site web | Facebook | Twitter | Instagram | LinkedIn

(Photo by Frederic Köberl on Unsplash)