Lettre ouverte sur l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'espace Schengen

Lettre ouverte sur l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'espace Schengen

14 juin 2022
Volt France et Volt Roumanie proposent au président Macron de promouvoir l'accès à Schengen pour la Roumanie et la Bulgarie, en attente depuis 2015.
Volt France - Lettre ouverte Schengen (photo par https://www.romania-insider.com/emmanuel-macron-klaus-iohannis-meeting-june-2022)

par Volt France et Volt Roumanie

Monsieur le secrétaire général de l’Elysée,

A cette date, en 1985, a été signé l'accord de Schengen - une réussite unique - qui, depuis plus de 25 ans, permet la libre circulation des citoyens sans contrôle, ni frontières intérieures en Europe.

Face à la guerre en Ukraine, les appels à l'unité et à l'intégration de l’Europe sont omniprésents. Nous avons aujourd'hui la responsabilité de faire avancer le projet européen : au niveau national - voir par exemple la décision du Danemark d'organiser un référendum sur sa clause dérogatoire en matière de défense - mais aussi au niveau européen, où la Roumanie et la Bulgarie, après avoir rejoint l'UE en 2007, sont toujours bloquées d’accès à l’espace Schengen.

Les deux pays ont pourtant satisfait aux exigences de “l'évaluation Schengen" en 2010, et le Parlement européen a reconnu que les deux pays étaient prêts à rejoindre l'espace Schengen en 2011. Une décision qui a été reconfirmée en 2021, en même temps que la Croatie. La Commission européenne a invité le Conseil européen à prendre une décision, mais depuis 2015, un vote sur l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'espace Schengen n'a pas été inscrit à l'ordre du jour officiel, tandis que l'adhésion de la Croatie a été approuvée par les gouvernements de l'UE en 2021. 

Nous voulons souligner l'importance de mettre les États membres d'Europe orientale et occidentale sur un pied d'égalité pour l'équilibre du projet européen. La diminution de la confiance et du soutien envers l'UE est une conséquence directe de positions non transparentes comme celle-ci. Les citoyens de l'Union européenne méritent tous l'égalité des droits et des possibilités. Si la guerre actuelle en Ukraine n'est pas une raison suffisante pour laisser de côté les intérêts particuliers, pour faire avancer les intérêts européens communs, nous ne pensons pas que l'urgence de la situation soit comprise. L'Europe, d'une part, signale sa volonté d'accepter et potentiellement d'accélérer l'adhésion de nouveaux États membres, en plaçant la barre très haut pour y adhérer, mais, d'autre part, ne veut pas donner suite aux avantages que l'adhésion à l'Europe devrait entraîner pour les pays qui répondent à ces exigences.

Nous voulons donc profiter de l'occasion de votre visite en Roumanie et en Moldavie pour vous rappeler que montrer votre soutien aux Etats membres qui assument une grande partie de la crise actuelle des réfugiés et qui sont en première ligne d'une guerre que nous espérions pouvoir laisser derrière nous, ne vaut pas grand-chose si cette démonstration de soutien n'est pas portée par des actions concrètes. Se positionner pour la tenue d'un vote sur l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'espace Schengen au niveau européen est, à nos yeux, attendu depuis longtemps. Cela démontrerait que la France a des objectifs ambitieux pour l'Union européenne et qu'elle s’engage aussi vers leur réalisation. 

Plus que jamais, nous avons besoin d'une Europe forte. Nous avons besoin d'acteurs forts pour conduire le projet européen vers l'avenir. Seuls des actes forts et concrets peuvent faire avancer notre union le plus loin - comme la promotion de l'accès à l’espace Schengen pour la Roumanie et la Bulgarie.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le secrétaire général de l’Elysée, l'expression de notre profond respect.

Signataires

  • Sven FRANCK - Co-Président de Volt France
  • Fabiola CONTI - Co-Présidente de Volt France
  • Stefan Razvan FLOREA - Co-Président de Volt Roumanie
  • Mihaela SIRITANU - Co-Présidente de Volt Roumanie

Photo par https://cdn.romania-insider.com/