La position de Volt sur la situation actuelle du droit à l'avortement

La position de Volt sur la situation actuelle du droit à l'avortement

5 juil. 2022
Les récents événements aux États-Unis, mais aussi en Europe, ont montré que les femmes et les personnes ayant un utérus sont attaquées par des fanatiq

Les récents événements aux États-Unis, mais aussi en Europe, ont montré que les femmes et les personnes ayant un utérus sont attaquées par des fanatiques religieux. Les Nations unies classent l'accès à l'avortement parmi les droits humains. La laïcité et la séparation entre l'Eglise et l'Etat est l'un des principaux piliers de l'Union européenne. 

En annulant l'arrêt Roe vs Wade de 1973, la Cour suprême des États-Unis et d'autres États qui refusent le droit à l'avortement, réduisent les femmes et leur place dans la société à des incubateurs humains. Tous les traumatismes, les difficultés et l'impact sur la santé physique et mentale qui résultent d'une grossesse non désirée ou de complications médicales de la grossesse sont imposés aux femmes enceintes, à leur famille et à leurs amis.  

La question de savoir si l'avortement est illégal ou non est incroyablement importante pour nos sociétés actuelles. Parce qu'il est impossible d'interdire l'avortement, il est uniquement possible d'interdire l'accès à un avortement sécurisé. Des études indiquent clairement que les personnes les plus pauvres et les moins instruites souffrent de taux de mortalité élevés, de problèmes de santé et de difficultés financières en raison de l'interdiction de l'avortement. Il s'agit clairement d'une question de justice sociale ! 

Les femmes et les personnes ayant un utérus devraient être en mesure de déterminer leur propre destin tout autant que les hommes. L'interdiction de l'avortement est fondamentalement sexiste et antisociale et va à l'encontre de toutes les valeurs de Volt. 

Nous demandons instamment à l'UE et à ses États membres d'investir dans une éducation sexuelle appropriée à tous les niveaux, en particulier dès le plus jeune âge et dans les zones défavorisées et rurales. Nous plaidons également en faveur d'un droit général à l'interruption de grossesse dans tous les États membres de l'Union européenne, en plus de donner un asile sûr à toutes les personnes souhaitant mettre fin à leur grossesse et fuir les poursuites pour avortement "illégal". Nous demandons à ce que le droit à l'avortement soit inscrit dans la Constitution française.

À propos de Volt

En tant que premier véritable parti paneuropéen, Volt s'engage à réformer l'Union européenne de manière à ce que les défis mondiaux puissent être résolus de manière paneuropéenne. Une république européenne fédérale et opérationnelle doit constituer la base. 

La vision de Volt : une Europe progressiste avec une société inclusive, une économie qui protège le climat, un système éducatif adaptable et une numérisation autodéterminée. Volt est convaincu que seule une participation démocratique de tous les citoyens européens permettra à l'Europe de se préparer à un avenir durable, économiquement fort et socialement juste. 

C'est pourquoi Volt agit à tous les niveaux - du local à l'européen, en tant que mouvement et parti. Le mouvement donne à tous les citoyens européens une voix et la possibilité de s'engager politiquement à partir de la société. Aujourd'hui, Volt est présent dans toute l'Europe : des milliers de personnes de tous âges et de toutes professions s'engagent dans 30 pays européens avec des équipes dans des centaines de villes.

Contact :

Eric Galera - Responsable des relations presse

Mail : eric.galera@volteuropa.org

Robin Fontaine - Membre non-exécutif du bureau de Volt France

Mail : robin.fontaine@volteuropa.org 

Site web | Facebook | Twitter | Instagram