Icône stade

Faisons du sport sur l'espace libre !

Volt Hauts-de-France : #lapolitiquepourlavenir

Faire en sorte que les habitants de la région aient accès aux installations sportives publiques

Pourquoi est-ce important ?

Avec plus de 25 000 installations (43 pour 10 000 habitants), les Hauts-de-France ne sont que 10e des 13 régions en termes d'équipements sportifs (moyenne nationale de 51 installations) et notamment en retard en termes d'équipements de natation. La région Nord-Pas de Calais est l’une des régions les plus sportives de France avec plus de 1 million de licenciés, 92 ligues et comités régionaux et 100 000 bénévoles qui font vivre la pratique sportive en région tandis que la Picardie est investie sur la découverte des pratiques sportives de haut niveau auprès des plus jeunes. En ce qui concerne l'engagement des jeunes dans le sport, la France n'a pas mis en place de programme encourageant l'activité physique parmi les jeunes, en particulier ceux qui proviennent de milieux défavorisés.

Que proposons-nous ?

  • Créer un programme de financement pour rendre les installations sportives scolaires accessibles au grand public en dehors du temps scolaire, notamment en fournissant le personnel et les équipements sportifs nécessaires ;
  • Mettre en place un programme qui encourage la création d'associations sportives dans les communes et les quartiers défavorisés et collaborer avec les municipalités pour créer des installations sportives similaires à celles qui ont été réalisées dans le cadre de projets à l'étranger ;
  • Élaborer un programme qui apporte un soutien financier aux municipalités pour qu'elles concluent des partenariats avec les détaillants et transforment leurs parkings sur sol en installations sportives de plein air utilisables en dehors des horaires ;

Peut-on estimer le coût ?

Utiliser les gymnases en dehors des temps scolaires

Nous aimerions lancer un programme qui incite les municipalités à ouvrir des gymnases et des équipements sportifs dans les écoles en dehors des temps scolaires. Le programme inclurait un soutien financier pour recruter des responsables chargés de l'équipement et de l'accès aux sites sportifs. En supposant que sur les 6500 écoles, 15% disposent d'équipements sportifs inutilisés qui peuvent être mis à disposition pendant 35h par semaine, environ 2000 superviseurs pourraient être employés dans la région. Une contribution de 50% à un salaire annuel de 20 000€ signifierait une enveloppe de 10 millions d'euros / an. Une deuxième enveloppe de 5 millions d'euros contribuera à hauteur de 50% à l'achat d'équipements sportifs (raquettes, ballons, filets, etc.) pour les sites et les collectivités participant au programme. L'enveloppe totale sera donc de 15 millions d'euros par an.

Soutenir les associations sportives dans les quartiers défavorisés

La région peut soutenir les clubs et les associations et souhaite mettre en place une initiative pour soutenir les associations sportives dans les secteurs qui sont soutenus par la "Politique de la Ville". Ce programme devrait permettre de rechercher les financements disponibles au niveau européen et national et d'installer des sites multisports dans les zones défavorisées. Nous prévoyons un budget de 500 000 euros par an pour la recherche et la préparation de projets. Les financements respectifs de ces projets ne font pas partie de ce programme.

Transformer les parkings en terrains de sport

Dans les zones fortement urbanisées, les terrains multisports en plein air sont rares par rapport à la densité de population. Un programme qui chercherait à établir des partenariats avec les propriétaires de grands parkings (supermarchés, centres commerciaux, hôpitaux) et à convertir ceux-ci en terrains de sport à utiliser en dehors des heures de bureau ou des heures de pointe permettrait de mieux utiliser cet espace vide. Le programme des régions apporterait un soutien financier aux municipalités et aux entreprises privées participantes pour les installations nécessaires (clôtures de protection, éclairage, marquage au sol, buts, corbeilles, filets). Une enveloppe de 15 millions d'euros par an sera budgétée, utilisable à la fois pour les installations et le personnel de supervision.

Comment puis-je vous aider ?

Réaliser ces propositions avec nous

Aidez-nous à financer une campagne

Pour aller plus loin

(Photo par Andrea Ferrario sur Unsplash, soccer stadium par sahua d du Noun Project)