Icône Sans-Abri

Offrons aux sans-abri les services de base !

Volt Hauts-de-France : #lapolitiquepourlavenir

PartagerTweeter

Mettre en place les moyens financiers et les projets nécessaires pour fournir des équipements sanitaires aux sans-abri, aux migrants, ainsi qu'aux populations en voyage.

(mis à jour le 11.07.2021)

Pourquoi est-ce important ?

Le Parlement européen a récemment annoncé qu'il voulait mettre en place des mesures pour mettre fin au sans-abrisme en Europe d'ici 2030. Tandis que la pauvreté augmente en France et on estime que jusqu'à 300 000 personnes vivent actuellement dans la rue. Si nous voulons atteindre les objectifs de l'UE, il sera essentiel de commencer à fournir les moyens nécessaires entre 2021 et 2027 pour répondre aux problèmes sanitaires et de logement les plus urgents. Le financement des opérations programmées dans le cadre des Contrats urbains de cohésion sociale (CUPS) ainsi que la politique de la ville offrent deux angles sous lesquels la région peut contribuer au financement des efforts municipaux ou à la réalisation directe de projets.

Que proposons-nous ?

  • Fournir l'enveloppe financière et la gestion du projet pour installer l'accès à l'eau potable et les installations sanitaires de base (toilettes, eau courante) dans les endroits névralgiques de la région ;
  • Suivre l'initiative écossaise et lancer une opération visant à offrir des produits sanitaires gratuits aux jeunes femmes, car les efforts passés pour rendre les produits d'hygiène personnelle abordables apparemment ont été un échec ;

Peut-on estimer le coût ?

Installer l’accès à l’eau potable pour les sans-abris

La France compte plus de 300.000 sans-abri. En estimant que 10% d'entre eux se trouvent dans les Hauts-de-France avec une consommation quotidienne de 30 litres d'eau (consommation par habitant 120-150 litres) et un prix de 4,50€/m3, le coût annuel pour l'eau potable allant jusqu'à 1,5 million d'euros. En ajoutant 1 million pour l'installation de points d'accès et la supervision de l'utilisation, cette mesure serait budgétisée à hauteur de 2,5 millions d'euros par an.

Offrir des produits sanitaires gratuits aux jeunes femmes

L'initiative écossaise prévoit un budget de 6,4 millions d'euros pour 395 000 femmes. La région des Hauts-de-France compte environ 1 million de femmes âgées de 15 à 44 ans. Cette mesure sera donc dotée d'un budget de 15 millions d'euros par an.

Définir le minimum de toilettes et de douches publiques

Aucun coût n'est associé à cette mesure.

Comment puis-je vous aider ?

Aider à améliorer nos propositions

Aider à financer notre mouvement

Sources

(homeless par nayeli zimmermann du Noun Project, Photo par Mihály Köles sur Unsplash)