Volt Lille - Manifestation

Nos priorités

pour les législatives

Nous sommes conscients qu'en tant que nouveau parti, nous devons nous concentrer sur certaines priorités lors de la campagne pour les élections législatives. Nos membres ont élaboré et voté sur ces priorités et mesures que nous voulons mettre en œuvre.

I. Europe: Une France forte au cœur d'une Europe citoyenne

Promouvoir des réformes institutionnelles européennes

^

> Faire avancer la discussion pour une république démocratique européenne

  1. Donner le droit d'initiative législative au Parlement européen.
  2. Convoquer une convention citoyenne pour rédiger une Constitution européenne.
  3. Assurer les fonds propres pour l'UE.
  4. Harmoniser la loi électorale européenne.

> Renforcer les liens entre le local et l’Europe

  1. Construire une base de données des projets et de meilleures pratiques à travers l'Union européenne pour les collectivités locales.
  2. Installer des conseils de résidents au niveau municipal dans les communautés de plus de 50.000 habitants.

> Étendre le mandat de la BCE et garantir son indépendance

  1. Travailler pour l'indépendance financière de l'Union européenne.
  2. Faire du Conseil et du Parlement européen les co-législateurs des affaires économiques et financières.
  3. Créer un ministère européen des finances.
  4. Etendre le mandat de la BCE à la préservation de l'environnement, au plein emploi et à la croissance.

Développer nos forces de défense européennes

^

> Doter progressivement l’Union européenne d’une force armée commune par la mutualisation des achats en première étape

> Repenser l'utilisation de nos forces de défense européennes

  1. Élargir le champ d'action de nos forces de défense européennes pour y inclure également des unités de secours en cas de catastrophes naturelles.

Avancer vers un marché du travail et des droits du travail européens

^

> Faire de l’Europe un levier pour lutter contre le chômage

  1. Soutenir le financement et le développement de EURES et d'un bureau européen de médiation pour les mobilités.
  2. Utiliser en adéquation l’initiative Emploi Jeune.
  3. Étendre Erasmus+ ainsi que l’aide à la formation professionnelle et linguistique à un plus grand nombre et aux moins diplômés.

> Faire de l’Europe le rempart contre les répercussions de la mondialisation

> Volt, la solution de l’Europe au local

  1. Volt est le lien qui manque pour permettre le déploiement coordonné de ces politiques au niveau local, national et européen.

II. Une France démocratique: Vers une république 6.0

Favoriser la représentativité des opinions et la participation citoyenne

^

> Réformer le financement des partis politiques

  1. Installer la "Banque de la démocratie" pour aider les petits partis à participer aux élections et ouvrir leurs comptes bancaires.
  2. Introduire les bons pour l’égalité démocratique et permettre à chaque citoyen de donner 7€ sur sa déclaration d'impôt au parti politique de son choix.
  3. Abaisser la barrière de remboursement des frais de campagne à 0,5 %.

> Faciliter la participation aux élections

  1. Introduire un bulletin de vote unique, payé par l'État.
  2. Supprimer le nombre de candidats exigés pour se présenter à une élection.
  3. Introduire la proportionnelle et des tours de scrutins uniques dans les élections municipales, départementales, régionales et nationales.

> Étendre le droit de vote aux citoyens européens pour toutes les élections

  1. Expérimenter avec le jugement majoritaire.
  2. Introduire le vote par correspondance.

Adapter notre démocratie au XXIe siècle

^

> Abolir le régime semi-présidentiel pour mettre en place un régime parlementaire

  1. Élire le parlement à la représentation proportionnelle intégrale, dans lequel la première ou le premier ministre est désigné par les députés et peut être révoqué.
  2. Adopter le modèle de la censure constructive.

> Modifier notre système vers plus de démocratie

  1. Élire la présidente ou le président après les élections législatives.
  2. Mettre en place les journées destinées aux votes des lois à l'assemblée générale pour éviter l'absence de députés.

> Avancer la décentralisation

  1. Confier aux régions la responsabilité de l'entretien et de leur patrimoine culturel.
  2. Rendre les régions responsables de la protection des littoraux contre le changement climatique.
  3. Rendre les régions responsables de la coopération avec les régions voisines d'autres pays et lancer une initiative vers une réforme du nombre de communes et intégrer les départements dans les régions.

Assurer la transparence de la vie politique et des médias

^

> Améliorer la transparence de la vie politique

  1. Publier les dons personnels aux partis politiques supérieurs à 2.500€.
  2. Publier de manière proactive des statistiques trimestrielles sur les recettes et les dépenses du gouvernement.
  3. Rendre obligatoire la transparence totale des dépenses des élus venant des enveloppes mises à leur disposition.
  4. Assurer la transparence des subventions aux associations afin de les libérer du contrôle politique.

> Veiller à ce que le Conseil constitutionnel soit une institution indépendante

  1. Rendre obligatoire les compétences judiciaires pour siéger au Conseil, puisque c'est une pratique commune dans l'UE.
  2. Ne plus nommer automatiquement les anciens présidents au Conseil et s'abstenir d'utiliser une nomination comme une récompense pour une longue carrière politique.
  3. Assurer une plus grande impartialité du conseil constitutionnel.

> Promouvoir un paysage culturel et médiatique libre et pluraliste

  1. Encourager le traitement du journalisme de qualité comme un bien public et non comme une marchandise.
  2. Assurer la sûreté et la sécurité des journalistes et des lanceurs d'alertes et garder la redevance publique pour assurer un ́équilibre sain entre le journalisme des médias publics et privés.
  3. Encourager une plus grande couverture médiatique des affaires européennes et veiller que l'indépendance des médias soit garantie.

III. Une France écologique : Donner aux citoyens et aux citoyennes les outils pour participer à la transition énergétique

Atteindre la neutralité carbone de l'économie française d'ici 2040 en déployant massivement des énergies renouvelables et de l'hydrogène vert

^

> Développer les énergies renouvelables (ENR)

  1. Développer les énergies renouvelables (ENR) dans les territoires, par les territoires et avec le territoire (mise en place d'un médiateur des énergies vertes).

> Créer un marché européen des énergies décarbonées

  1. Faire de la France une nation de l'exportation d'énergie verte avec interconnecteurs vers l'Europe de l'Est, les pays du nord, le continent africain et la péninsule ibérique.
  2. Adapter le réseau de gaz pour exporter de l'hydrogène vert vers les autres états membres comme l'Allemagne.
  3. Réformer notre marché de d'électricité pour (a) inciter le développement de plus de sources de production flexibles (batteries, stockage thermique, biogaz); (b) adapter la rémunération des ENR à leur structure de financement spécifique; (c) accompagner l'électrification d'autres secteurs (transport, industrie, bâtiments); et (d) encourager l'interconnexion avec les pays européens (convergence des prix de l'électricité).

> Déployer des dispositifs d'absorption des émissions CO2

  1. Inciter les financements du secteur privé dans des projets de décarbonation (défiscalisation).
  2. Fournir une compensation aux acteurs impactés pour leurs efforts (émissions négatives: direct air capture, préservation et conversion des natural carbon sinks).

> Inciter le déploiement des projets coopératifs pour les ENR locales

  1. Promouvoir le photovoltaïque pour les agriculteurs, les installations photovoltaïques et des éoliennes terrestres, les installations de biogaz et les pompes à chaleur municipales etc.).
  2. Permettre la cocréation des projets énergies renouvelables sur des zones prédéfinies.
  3. Accélérer les procédures administratives (autorisation unique, facilitation de l’accès au foncier, considérer les projets énergies renouvelables comme non artificialisés).

Faire de la décarbonisation une priorité stratégique

^

> Définir au niveau européen des "missions" de décarbonation

  1. Faire appel à la recherche ainsi que les marchés et inciter les acteurs financiers à participer au développement des technologies bas carbone entre R&D et mise en marché.
  2. Inciter les acteurs financiers à participer au développement des technologies bas carbone entre R&D et mise en marché.

> Favoriser les partenariats publics-privés européens pour la recherche fondamentale en matière de technologies de décarbonation

  1. Valoriser la recherche de deep tech orientée vers technologies de décarbonation.
  2. Développer davantage les partenariats européens de recherche et de projet industriel pour les électrolyseurs, la nouvelle génération de panneaux solaires (PV) et de technologies de stockage (à l'image du projet industriel d'Airbus).

Veiller à ce que des dispositifs financiers pour une transition écologique soient entièrement mobilisés

^

> Dédier les revenus de la taxe carbone uniquement aux mesures de transition écologique sociale

  1. Augmenter le prélèvement forfaitaire unique sur les dividendes en Europe à 35% (30% actuellement) dont 5% dédiés à des projets relevant de la transition écologique juste, administrés par la European Green Bank.

> Établir un fond public-privé de revalorisation écologique des bâtiments

  1. Défiscaliser les mesures de rénovation performance énergétique sur les bâtiments à usage d'habitation sur la taxe foncière.
  2. Créer une branche indépendante de la Banque Européenne d’Investissement, la European Green Bank.
  3. Viser d’ici 2028 un objectif de 1 million de logements rénovés par an (120.000 par an aujourd'hui).

> Fournir des incitations financières pour les investissements dans les énergies renouvelables

  1. Défiscaliser des mesures d'investissement énergies renouvelables par les PMEs.
  2. Offrir des prêts à taux zéro et absence d'apport pour les emprunts par les particuliers pour les investissements de systèmes énergies renouvelables.

> Donner aux particuliers la possibilité de mettre à profit leur épargne à la transition énergétique

  1. La Caisse des Dépôts et des Consignations et/ou la European Green Bank enregistrent les comptes particuliers et entreprise et co-financent des projets renouvelables locaux en mettant à profit des bénéficiaires une rente.

IV. Une France inclusive: assurer l'égalité des chances pour toutes et tous

Adapter l'éducation aux besoins d'aujourd'hui

^

> Transformer notre système éducatif pour qu'il assure un apprentissage adéquat à toutes et à tous

  1. Lancer un plan national de rénovation des lieux d'apprentissage.
  2. Avancer la création de groupes de niveau.
  3. Favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans les classes accompagnées grâce à une formation adaptée des professeurs.

> Passer d'une éducation uniforme à une éducation individuelle

  1. Développer l'école sur mesure.
  2. Rendre les établissements plus autonomes.
  3. Alléger des programmes et réduire le temps de travail des enseignants.

Avancer vers l'égalité femme-homme

^

> Faire respecte l'égalité salariale

  1. Réduire les subventions et prêts aux entreprises qui ne respectent pas l’égalité femme-homme.
  2. Revaloriser les métiers féminisés notamment dans le service public.
  3. Veiller à ce que les entreprises de plus de 500 salariés définissent leurs objectifs de représentation dans les postes de direction, et les petites entreprises publier leurs ratios d’égalité des genres.
  4. Instaurer un congé parental égal.

> Adopter le plan d’un milliard contre les violences sexistes et sexuelles

  1. Former nos forces de l’ordre.
  2. Promouvoir une politique de prévention dès l’école primaire.
  3. Assurer la construction ou mise à disposition d’hébergement d’urgence et des maisons de femmes partout en France.

Dédiaboliser l’immigration pour en faire une chance

^

> Donner le droit au travail et un accompagnement aux migrants

> Améliorer le système d’immigration européen

  1. Remplacer le protocole de Dublin.
  2. Accueillir unilatéralement notre quota de réfugiés établi au niveau européen.

> Encourager l'installation des réfugiés dans les zones rurales désertifiées

  1. Cet encouragement doit faire partie d’une politique de revalorisation de ces territoires, avec un État présent comme lien social, et non pas d’une mise à l’écart des réfugiés et travailleurs migrants qui reposent souvent sur un tissu social pour vivre pleinement.